FACE Paris :

Ensemble, changeons le regard sur l’alternance et l’apprentissage

FACE Paris, club d’entreprises créé en juin 2006 à l’initiative d’entreprises volontaires et de la Mairie de Paris, participe au grand mouvement social des entreprises aux côtés des 47 clubs d’entreprises rattachés à la Fondation Agir Contre l’Exclusion. Ensemble, les entreprises sont plus fortes, plus visibles dans la mise en action de leurs engagements RSE (Responsabilité Sociale et Sociétale des Entreprises).

FACE Paris rassemble aujourd’hui des entreprises de toute taille et tout secteur d’activité souhaitant s’inscrire dans une relation dynamique avec leur environnement social et leur territoire. Du comité de direction à l’ensemble des salarié-e-s, chacun-e peut s’investir et agir en faveur de l’inclusion sociale.

Mobilisés pour faire connaître et améliorer l’image de l’alternance, 4 entreprises, AG2R La Mondiale, Casino Groupe, Solvay, ENGIE IT et un grand réseau l’ANDRH IdF décident de lancer une semaine pour s’informer sur l’apprentissage et l’alternance en Ile-de-France en s’appuyant sur Face Paris, leur club d’entreprises, pour construire l’événement #Osons l’apprentissage et l’alternance ! en 2018. Fort du succès de cet événement, FACE Paris initie « les modèles de l’apprentissage ».

Le projet « les modèles de l’apprentissage » est parti d’un constat simple

Alors que les chiffres du chômage atteignent des niveaux affolants, certains secteurs peinent à recruter.

Méconnus, mal perçus ou considérés comme inaccessibles, les raisons de se détourner de ces secteurs et métiers sont multiples mais résultent souvent d’un manque d’informations concrètes et accessibles…

Notre objectif est de permettre aux jeunes de découvrir la réalité de certains secteurs et métiers, et de leur donner ainsi les clés pour choisir une orientation qui correspondra à leurs aspirations et leurs capacités ; c’est aussi de les rassurer sur leur capacité à répondre aux besoins des entreprises.

 

Pour cela, nous allons nous aider de « rôles modèles » et de « sites modèles »

Comment ? En organisant des actions de sensibilisation tout au long de l’année auprès d’un jeune public